Mais pourquoi diable une geekette ?

En 1997 en sortant de l’école de ciné nous avions réalisé un pilote de série courte qui racontait l’histoire de 2 mecs qui passaient leur temps affalés sur leur canapé à regarder la TV mais près de 10 ans plus tard pour Hello Geekette nous avons voulu dès le départ créer une héroïne de comédie qui soit loin des clichés de  »la fille drôle malgré elle »… Car force est de constater que les héroïnes de comédie non stéréotypées sont rares. On trouve en général : la fille intelligente mais pas sexy ou la fille sexy, idiote et superficielle mais au grand coeur. Valérie a un caractère trempé qui pour nous symbolise un féminisme moderne : libéré des revendications politiques des années 70, du conditionnement social (dictats de la mode, du physique…). Valérie assume sa vie, son corps, ses propos, ses passions et ne cherche pas désespérément le grand amour car elle a des amis solides qu’elle a su fédérer autour d’elle. Sophie en est également un autre exemple en plus extrême. Et toutes les deux sont bien plus « affranchies et indépendantes » qu’Eléonore qui revendique haut et fort son statut de femme active façon «Sex & the City» mais reste soumise à ses ambitions de couple « petit bourgeois » avec Greg. Ni Valérie ni Sophie, elles, ne fantasment sur une relation illusoire.

Et puis une autre raison importante est que nous connaissons beaucoup de geekette autour de nous ! (pour ceux qui doutent de leurs existence allez faire un tour à la Japan Expo ou sur une autre manifestation geek et vous verrez qu’il y a autant de filles que de garçons). Nous voulions donc rendre hommage aux geekettes car dans la catégorie « héroïnes geek de fiction » en France, avant Valérie il n’y avait personne ! Geekette Power !

Ce contenu a été publié dans À propos, Actualités, Saison 1, Saison 2, Saison 3. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.